• Vente Judiciaire

Ne négociez jamais les honoraires d’agence immobilière...


« Quoi ? Toi le négociateur foncier, tu nous dit de ne pas négocier les honoraires d’agence ? Mais tu rigoles ! »

Vous vous dites ça ? Vous avez raison sur un point : Ne jamais dire jamais !

Pour le reste du titre, c’est la stricte vérité, si vous voulez un agent immobilier motivé à 100 % sur la négociation de votre offre, ne sacrifiez pas ses honoraires. Si vous utilisez les services d’un professionnel lors de vos investissements immobiliers, il est nécessaire de bien comprendre que l’agent immobilier est un partenaire dans la négociation et pas seulement celui qui vous a présenté l’affaire. Dans cet article, nous allons voir la rémunération de l’agent immobilier et pourquoi vous ne devez pas négocier ses honoraires.

Les honoraires d’agence immobilière

En règle générale, les frais d’agence sont calculés en % par rapport au prix net vendeur du bien immobilier. Le barème est libre, il varie selon l’agence immobilière.

Prix net vendeur x % = Frais d'agence Prix net vendeur + frais d'agence = Prix FAI (Frais d'Agence Inclus)

Si le prix net vendeur d’un bien est à 200 000 € et que le barème de l’agence est de 5 % alors les honoraires de l’agence seront de 10 000 €. Le prix FAI sera donc de 210 000 €.

Cela peut vous paraître une somme, je vous l’accorde.

Pourquoi vous ne devez pas négocier les frais d’agence ?

Aux yeux de certaines personnes, les honoraires ou frais d’agence immobilière sont perçus comme une charge importante et pas toujours justifiée. En effet, si vous percevez votre agent comme un simple découvreur d’affaires et ouvreur de portes, cette impression sera très forte. A tord ou à raison…

Comme je vous l’ai dit dans l’introduction, votre agent doit être un partenaire dans la négociation et donc une aide précieuse dans le bon déroulement de votre investissement immobilier.

Votre agent immobilier ne doit pas être seulement le messager de l'offre, il doit la défendre !

Il faut savoir une chose : le vendeur a une relation de confiance avec l’agent. Souvent, l’agent considère le vendeur comme un client ++. L’acquéreur est considéré comme un prospect, client potentiel. D’ailleurs, il n’a pas vraiment tord, le vendeur a signé un mandat avec lui. Il existe une relation contractuelle concrétisée sur le papier (le mandat de vente).

En tant qu’acquéreur, il va donc falloir « faire vos preuves » auprès de l’agent immobilier pour qu’il négocie pour vous, pour que vous deveniez aussi un client ++.

Néanmoins, le marché immobilier actuel a modifié la position de l’acquéreur vis à vis de l’agent immobilier. Aujourd’hui, l’acquéreur est un oiseau rare. Il a donc une position de force. Mais ne nous éloignons pas trop du sujet. Pour devenir un client ++, vous devrez créer une relation de confiance entre vous et le professionnel. Nous verrons dans un autre article, comment devenir un client ++ à coup sûr !

"Si vous voulez allez vite, allez seul, si vous voulez aller loin allez ensemble." - Proverbe africain

Revenons donc à nos moutons : pourquoi vous ne devez pas négociez les frais d’agence ? Une part des frais d’agence représente l’ensemble des revenus du conseiller immobilier. Il est rémunéré par le biais de commissions. Ces dernières sont un % sur les frais d’agence encaissés . Si vous négociez les honoraires d’agence, vous grignotez les revenus de votre partenaire.

Le conseiller immobilier n’est pas forcement vénal mais simplement humain. Moins la carotte sera attrayante moins il défendra votre offre. C’est mathématique !

Pascal, blogueur immobilier sur GagnerDeLaCaillasse.com.


18 vues